SOCIÉTÉ

Burkina : Le président du Conseil régional des Cascades et quatre autres personnes déposés à la maison d’arrêt de Bobo

Burkina : Le président du Conseil régional des Cascades et quatre autres personnes déposés à la maison d’arrêt de Bobo
Le Président du Conseil régional des Cascades, N’Golo Drissa Ouattara, gardé à vue, depuis fin novembre 2021, pour suspicion de corruption dans l’achat d’un véhicule V8 appartenant au Conseil régional, a été transféré à la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso.

L’affaire a été révélée par le journal d’investigation Courrier confidentiel dans une de ses parutions en début novembre 2021. La parution a révélé que N’Golo Drissa Ouattara a, lui-même, exécuté un marché public de 60 millions de FCFA accordé à une entreprise et portant sur l’achat d’un véhicule V8 pour le Conseil régional des Cascades.

« Pour ce faire, il s’est rendu lui-même au Togo pour acheter un véhicule V8 de 43 millions de FCFA et manœuvré par la suite pour légaliser la situation. Mais plusieurs irrégularités ont permis de découvrir la supercherie », a-t-on appris.
L’on apprend de sources proches du dossier que cinq personnes, dont N’Golo Drissa Ouattara, ont été transférées à la prison de Bolomakoté, à Bobo-Dioulasso.

Une sixième personne, interpellée ensemble avec ces cinq sus-indiquées par la Brigade territoriale de gendarmerie de Banfora et envoyées devant le Procureur du pool économique du tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, aurait été relaxée.

Cette affaire intervient à un moment où le président du Faso, Roch Kaboré, a, il y a quelques jours, promis aux Burkinabè, une opération “mains propres” (sévissement contre les affaires de corruption) .

Lefaso.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Bouton retour en haut de la page