CULTURE

Miss Wédra, artiste musicienne : « Mon plus gros cachet s’élève à deux millions de Fcfa »

Miss Wédra, c’est Ouédraogo Awa à l’état civil. La musique et elle, c’est une histoire de rêve d’enfance. C’est en Côte d’Ivoire qu’elle débute sa carrière à 16 ans. Elle produit deux singles dont « sexy folie ». Elle évolue en ce moment dans le style « coupé-décalé ». Prise de remords de promouvoir la culture d’autrui, elle débarque au Burkina en 2004. Elle ira s’abreuver aux sources de sa région natale, le Nord.

Arrivée au Burkina, elle apprend à découvrir le Liwaga. Elle allie alors la calebasse, les kiema (clochettes) et le lunga. La réunion de ses instruments musicaux produit des merveilles. C’est le tradi-moderne. Elle sort « Faso drapeau », son tout premier album en 2010. En 2015, elle sort son deuxième album « Wendmananeeré » ou encore « Dieu fait grâce ». Il suivra en 2019 un single « Boum Faan nè daarè ». Ce qui veut dire que chaque chose a son temps.

La musique lui réussit bien. Pour preuve, son plus gros cachet s’élève à deux millions de Fcfa. Seulement, des difficultés, elle en rencontre tous les jours dans son métier d’artiste. Elle indique qu’à cause de son physique, partout où elle passe, c’est ce que beaucoup voient en lieu de ce qu’elle sait faire. Des portes lui sont fermées pour avoir refusé les ‘’droits de cuissage’’. En dehors de la musique, Miss Wédra est esthéticienne. Elle est conseillère en beauté. C’est également une activité qui lui est rentable. Entretien !

Dimitri OUEDRAOGO
Auguste Paré (vidéo)
Lefaso.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Bouton retour en haut de la page